inog

                                                                                         KYUDO

Retour

STAGE INAUGURAL de  BELFORT
19 et 20 septembre 2009

 
inaug1

Les 19 et 20 septembre avait lieu à Belfort l’inauguration d’un nouveau lieu d’entrainement de KYUDO. Obtenu grâce à l’opiniâtreté du club GAKKO DENTO en collaboration avec  l’AIRBJ de Besançon ce gymnase est une chance pour les kyudoka de l’Est de la France.
Un stage de ligue avait été programmé sous la houlette de la ligue Rhône-Alpes avec son shogo , Erick MOISY  Renshi et la présidente Mireille LEGROIS-MOISY 5ème
Présents les kyudokas des dojos de l’ AIRBJ (GAKKÔ DENTÔ - AIBJ Lionel OUDART) ; BUTO KU KAN (STRASBOURG) ;Dojo DE BRACK (St AVOLD); CATCO (BESANCON)
inaug2
La journée s’annonçait sous de beaux auspices avec une superbe calligraphie offerte au dojo de BELFORT par Erick MOISY Sensei laquelle trouva naturellement sa place sur le kamiza, calligraphie chère à son cœur puisqu’elle a été tracée par son maitre de calligraphie Pascal Krieger. En fin de stage, il nous en expliqua avec passion la signification. Un beau symbole pour consacrer ce nouveau lieu de pratique. Désormais le Senseï sera présent parmi nous à chaque rencontre. Quant à l’azuchi maku nous espérons qu’il sera prêt très prochainement et nous ne manquerons pas de vous faire partager la signification des idéogrammes qui y seront tracés et le nom du calligraphe !
inaug3
La plupart des personnalités officielles invitées ont fait défaut (peut-être pour cause de journée du patrimoine, ou  calendrier de rentrée chargé), cependant ceux qui y ont répondu ont été impressionnés par  le Yawatashi, d’ouverture de stage, réalisé par Erick  assisté des kaizoé  Mireille et Robert ROESNER( 4ème  dojo de BRACK- St AVOLD-57) .
inaug4
inaug6
Un tir sharei en Ite gyosha s’en suivi afin de voir le niveau des participants dont plusieurs avaient passé leur 1er dan à Frankfurt…et d’autres plus avancés.

Erick Sensei nous fit travailler un éducatif à 2 puis à 3 consacré au rythme et l’harmonie, puis en carré un exercice sur le metsuke pas toujours évident à réaliser ! Ensuite les sharei se sont succédés remettant en mémoire des stagiaires le déroulement parfois hésitant après cette période estivale de vacances !
inaug7
inagu8
La soirée s’est terminée dans un charmant restaurant « les 3 maillets » histoire de bien nous enfoncer dans la tête les précieux conseils entendus dans la journée. Une rapide visite au Lion de Belfort magnifiquement éclairé a clos cette sympathique soirée.
inaug8
Dimanche matin le Yawatashi était exécuté par Mireille assisté par Erick et Robert ROESNER. Puis avait lieu le Takai dont la nouvelle formule a été élaborée durant l’été par nos Sensei. Mireille MOISY responsable du TAKAI en tant que juge nous fit un briefing concis sous le regard impassible d’Erick charger de superviser sa prestation.

N’ayant pour la plupart peu ou pas participé à ce genre de tournoi, nous étions tous très impressionnés et stressés par l’ensemble des éléments à retenir. Il fallut ensuite départager les ex aequo. Le strasbourgeois Michel MULLER fut le champion du jour. Au final, chacun fit face de son mieux et le Takai se déroula suivant les règles officielles de la fédération. Il convient ici de souligner que la clarté des informations diffusées permit aux participants d’être performants immédiatement.
inaug9
inaug10
inaug11
inaug12

Après un sympathique pique-nique dont, par égard, on ne vous donnera pas la tenue, et arrosé comme il se doit dans la région, l’après-midi fut consacré à un entraînement en deux groupes 3 par 3 sur 6 cibles en rissha. L’accent fut porté sur le premier des hassetsu, ashibumi, pour s’efforcer de mettre la force dans le bas du corps, dans les mollets et les chevilles (citadelles imprenables !) afin de décontracter le buste.  S’en suivit un exercice éducatif à trois pour améliorer un Yudaoshi particulièrement malmené par la plupart des participants présents. Cet exercice met l’accent sur le travail des coudes et la trajectoire du urahazu.
inaug13
inaug14

Enfin, un sharei shi age gyosha clôtura ce stage, chacun essayant de mettre en application tout ce qu’il avait retenu dans ce stage dense et riche.

Erick sensei termina en insistant sur l’importance de pratiquer le Kyudo dans toutes ses phases, la première étant yumi no Shisei. A retenir :“ Il faut pratiquer à l’entrainement comme si l’on était en examen de manière qu’à un passage d’examen on pratique comme si on était à l’entraînement”
 .
Il nous fit part également de ce que disait son maitre de kyudo : “on n’apprend pas à tirer à la cible, en Kyudo c’est l’enseignement qui permet d’atteindre la cible”

Merci à Erick et Mireille  pour leur patience, leur humanité, leur simplicité et l’harmonie qu’ils dégagent et pour ce qu’ils ont apporté dans ce nouveau lieu dans lequel nous espérons les revoir bientôt, tout comme Claude LUZET Senseï qui nous a boostés et d’autres shogo rencontrés au hasard des stages qui partagent le même enthousiasme et la même humilité dans un esprit de fraternité propre à cette belle et exigeante discipline. Merci aussi à aux kyudokas qui ont fait le déplacement à BELFORT.